Un départ, une découverte, un morceau de France !

"Dans une communauté d'intérêts, il y a danger dès qu'un membre devient trop puissant."

Jules Marazin

Un départ, une découverte, un morceau de France !

 

Namasté aventurier !

 

Cette nouvelle semaine a pu me permettre de découvrir un peu plus la culture indienne du sud. Tout d'abord, parlons un peu de Sadhana.

 

J'ai donc choisi comme SEVA : le fire-wood

qui consiste à ramasser le bois qui traîne dans la communauté afin de l'amener à la zone de découpe pour qu'il soit taillé à la bonne taille pour les fours. Ce travail se déroule durant le second SEVA, sous le soleil, travail physique mais que j'ai très apprécié, utiliser des scies et des hâches ne me dérange pas du tout, j'apprécie même la tâche.

 

Que dire d'autre ? Ah, Oui ! Le départ de Pooja, Pooja était une « long-terme » ( présent depuis plus de 2 mois ) qui était dans la communauté depuis le mois de novembre soit 8 mois. Elle a été forcé de partir par le directeur de projet pour des raisons futiles. Disons qu'ils avaient tous les deux des caractères très forts et Pooja ne se gênait pas pour dire ce qu'elle pensait. Son départ m'a attristé car elle était la seule long-terme a attribué de l'attention au short-terme ( nouveaux ). Elle venait nous voir, discuter, participer aux activités, elle était vraiment très ouverte mais la décision du directeur de projet surpasse tous les avis, il possède le pouvoir exécutif dans la communauté. Ce que je trouve très dommage pour une communauté appartenant à Auroville qui prône l'absence de politique et de religion. J'ai donc trouvé le départ de Pooja comme une preuve qu'aucun lieu n'est « parfait » et qu'il y a toujours des personnes se plaçant au rôle de chef. Hélas...

 

 

Mais la vie continue, je ne vais pas me morfondre tout le long de mon stage sur ce départ. Le jeudi, avec Redouane, nous avons décidé de profiter de notre mobilité et de l'après-midi et soir de libres pour aller visiter Pondichéry, ancien comptoir français. On a donc visité le Grand Bazar (marché principal ouvert toute la semaine) qui, comme à Delhi, est sectorisé. on trouve différents secteurs pour les habits, les épices, les légumes, les poissons, les fleurs et les babioles. Très confiné, on se marche presque dessus mais on ne peut que retrouver l'esprit de l'Inde dans ce lieu typique. On file ensuite sur la côte pour voir la mer ( Golfe du Bengale ) et la célèbre statut de Gandhi, en plein centre de la promenade longeant la mer. On termine notre après midi en se baladant avant d'aller manger dans une petite pizzeria succulente. Au final, se déplacer dans Pondichéry est d'une aisance, on retrouve l'esprit européen avec une ville quadrillée et les noms de rue typique ( Rue Victor Hugo, Rue de la république...) de notre chère France que nous avons quittée voilà 3 semaines et qui nous manque déjà...

 

 

 

 

 

 

Ganesh temple

 

 

guenaellbac

guenaellbac

Si vous voulez suivre mes aventures en Inde

Ajoutez-moi !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.