Sadhana Forest

Sadhana Forest

Namasté aventurier


Nous voilà enfin arrivés à Sadhana Forest, lieu de notre stage et de vie pendant 2 mois. Sadhana se trouve sur l'extérieur d'Auroville dans la partie désertique. Le chemin qui y mène est fait de terre et de bosses donc si on ne connaît pas, on peux pas trouver tout seul. Quand on arrive dans le domaine de l'ONG, on change de contexte, la forêt y est présente en très grande quantité et encore plus au sein de la communauté.


En passant les portes, des chemins se dessinent au milieu des arbres et on trouve un seul panneau indiquant "Main hut", on décide de le suivre. Au bout de 5min, on tombe sur des gens qui nous saluent et une indienne qui vient nous accueillir. Elle se nomme Pooja, indienne du nord, cheveux court avec un sourire jusqu'aux oreilles. Elle nous amène dans un premier temps dans la main hut pour poser nos sacs. Elle nous montre ensuite les toilettes et comment on les utilise. Puis les douches et enfin là où se trouve l'eau potable dans la cuisine. A côté de l'eau se trouve un placard renfermant des bananes que l'on peux prendre à tous moment quand la faim se fait sentir. À ce moment même, on rencontre une français du nom de Virginie qui nous souhaite la bienvenue.



La suite de l'accueil est la partie administrative, on retourne donc dans la main hut et on s'assoie dans le long-term office sur des cousins à même le sol autour d'une table. La partie administrative commence, on signe des papiers et on en remplit d'autres. Pooja nous lit les règles de vie et on paye l'intégralité de notre séjour, c'est à dire 400 roupies par jours soit 5,40€ pour manger. Tout le reste est gratuit. Ceci finis, c'est pile l'heure du repas.

On bouge donc dans la partis central de la main hut pour manger, on s'assoit et on attend. Tous les autres volontaires arrivent, certains s'assoient, d'autres vont servir. On nous donne des plats et on s'apprête à manger quand une personne vient nous dire qu'on doit attendre. On s'exécute. Tout le monde servis, un long-term prends la parole pour souhaiter la Bienvenue au repas et remercier les gens de leur travail. Ensuite, il annonce certaines choses comme les règles de vie et les événements de la journée. Enfin, il finit par nous dire qu'il y a des nouveaux volontaires et nous demande nos nom. Quand je dis mon nom, tout le monde le redit en ajoutant "welcome" ( Guénaël welcome ). Ça fait chaud au cœur un si belle accueil. Un fois l'introduction des nouveaux arrivants finis, il demande le "chime", un autre volontaire demande alors une minute de silence qu'il déclenche à l'aide de deux cloches. Et là, tout le monde arrête de parler et ferme les yeux pendant 2-3mins avant que le chime ne soit réutilisé. Une fois le repas finis, on va laver nos couverts à la station de lavage.

L'après-midi est consacré à nous choisir un lit dans le dortoir short-term et à faire ce que l'on souhaite ( sortir, lire, étudier, discuter, dormir ect ). Avec Redouane, on décide de prendre des lits côte à côte. Le lit est juste un matelas une place, un peu vieux, au dessus duquel se trouve une moustiquaire. Un oreiller, vieux aussi, est présent. On attrape des draps et on s'installe. Puis je m'endors en me disant que cet endroit va bien me plaire.

 

 

 

guenaellbac

guenaellbac

Si vous voulez suivre mes aventures en Inde

Ajoutez-moi !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.