Oslo, dernière capitale de mon voyage !

Oslo, dernière capitale de mon voyage !

J’arrive à Oslo, avec l’idée en tête que la fin du voyage approche et que je vais pouvoir revoir ma famille et mes amis. Dans le train, je suis tombé par hasard sur un italien que j’avais rencontré dans la Guest house à Stockholm. Après un moment d'étonnement, on a passé le voyage ensemble à discuter de tout et de rien, grâce à notre âge assez proche, on avait pas mal de sujets communs ce qui nous a bien occupé pendant les 6h de train. Il est aussi en Interrail, comme moi, mais pendant seulement 15 jours avec 7 jours de voyage, ce qui fait qu’il bouge tout les 2 jours. En discutant, on en arrive rapidement à parler de notre programme à Oslo, et nouvelle coïncidence, il va dans le même hôtel que moi. On décide de s’y rendre ensemble à pied. Une fois là-bas, je me couche assez tôt, fatigué du voyage.

En ce mardi 1er août, c’est mon premier vrai jour dans la capitale norvégienne. Je rejoins James, mon ami italien, vers midi pour aller manger ensemble et ensuite se promener dans la ville. On décide de manger pizza, pour ne pas changer des habitudes italiennes. Après un très bon repas, merci TripAdvisor, on se rend, à pied au parlement puis au palais royal où on assiste à la relève de la garde qui se rapproches de celle de Buckingham palace à Londres. On en profite pour visiter les jardins du palais qui sont vraiment grands et dans un style proche des jardins à l’anglaise. On se sépare ensuite car on ne veut pas visiter les mêmes lieux, je me dirige vers le port d’Oslo pour découvrir la forteresse. Assez ancienne et situé en hauteur, elle m’offre un point de vue intéressant sur la ville et son fjord mais il paraît que ça ne vaut pas les grands fjords du nord de la Norvège. Je passe ensuite par un supermarché avant de rentrer à la Guest house. C’est la première fois que, dans un hôtel, j’ai le matériel pour cuisiner dans ma chambre, c’est assez bizarre mais je préfère les cuisines communes à tout le monde. Mon hôtel à Stockholm était vraiment bien pour çà. Je me couche assez tôt, je n’ai vraiment pas trop le moral ces derniers temps.

Imgp9197
Imgp9243

Le temps norvégien est vraiment changeant. Dans la même journée, il pleut le matin et il fait grand soleil l’après-midi. Ça complique vraiment mon programme de visite, en effet, je me déplace surtout à pied ce qui est plus économique et agréable avec mon appareil et mes carnets de notes, mais du coup, la pluie représente un gros risque. J’ai donc attendu l’après-midi pour sortir, je me suis dirigé vers une rivière, que j’ai repérée sur internet, proche du restaurant dans lequel je viens de manger et entourée de verdure. En me baladant, je tombe sur une rue très colorée par des tags, je décide de m’y engager et elle m’amène vers le bord de la rivière que je cherchais dans un coin très sympa, entouré de bars alternatifs et artistiques et qui plus est vert. Je longe donc la rivière sur une balade piétonne, les bords sont très verts avec de grandes pelouses non fauchées ce qui favorise la biodiversité. Je me rend ensuite vers le jardin botanique d’Oslo, très jolie avec différents thèmes (vikings, asiatiques etc). Dans la partie viking, je suis étonné de tomber sur un plant de cannabis dans une cage. Il y est expliqué qu'ils l’utilisaient pour faire des habits. Je rejoinds une ferme pédagogique, à côté d’une école, mais celle-ci est fermée depuis 14h, et il est 15h, je n’ai vraiment pas de chance. Je rentre donc à l’hôtel.

Imgp9279
Imgp9319

C’est mon dernier jour à Oslo, demain je prends l’avion pour rentrer à Toulouse. Je vais donc en profiter pour faire mes dernières courses, je vais au stade du club volerenga pour acheter une écharpe pour mon père. Ça me prend pas mal de temps car je suis allé au stade mais la boutique n’y était pas, j’ai dû donc tourner pendant un bon moment avant de trouver. Je vais aussi à la gare pour me renseigner sur le train qui pourrait m’emmener à l’aéroport (situé à l’extérieur de la ville). Je me balade ensuite dans le centre-ville. Je visite différents squares mais je n’ai pas pris mon appareil photo cette fois. Je réfléchis aussi à l’idée d’aller chez le coiffeur car je commence à ressembler à un ours avec mes cheveux longs et ma grosse barbe mal taillée. Je décide donc de me raser la tête et de me faire tailler la barbe, ça fait taliban mais bon les cheveux ça repoussent. Le soir, je range mes affaires et je me prépare, car demain je dois me lever à 8h45 pour partir prendre l’avion.

Imgp9345

Jour du départ, je n’ai pas vraiment réussi à dormir, je me suis levé et je suis parti plus tôt que prévu. Je prends mon train à la gare centrale et en 30 min je suis à l’aéroport. Maintenant que je suis habitué aux vols, tout se passe facilement. Une fois passé la sécurité, je m’achète un petit souvenir, à la duty free, une vodka finlandaise à 60% avant de monter dans l’avion. Et voilà que mon voyage se finit.

Malgré des doutes et des baisses de moral à certains moments, je suis content d’avoir réalisé ce voyage et d’avoir été au bout de mon étude. Ce fut une belle expérience, avec un enrichissement personnel et professionnel important. Si je devais changer quelque chose, je me serais mis beaucoup moins de pressions vis-à-vis de l’étude et de la gestion de mes économies. De plus je ne serais pas allé chez des couchsurfeurs qui parlent français. Le fait de vouloir garder un confort vis-à-vis de la langue a été un frein sur l’utilisation de mon anglais. Avec Jorge, j’ai mis du temps à m’y mettre mais après ce fut très bien. Ce voyage Zellidja m’a aussi beaucoup appris sur moi-même, à juger mes erreurs, mes peurs, mes joies, à me découvrir. Je conseille et j’encourage tout le monde à réaliser un tel voyage. Zellidja est une belle opportunitée.

Commentaires (2)

wagner-guenael
  • 1. wagner-guenael (site web) | 09/01/2018
Bonjour Odile

Merci de votre question et en effet, j'ai continué à voyager après mon road trip en Europe, je suis allé au portugal, en aout, et en Inde, en novembre. Concernant mes sentiments sur cette expérience. Avec du récul, je penses que je me suis trop mis la pression vis à vis de l'étude et je n'ai pas trop profité de mon voyage. Mais je suis quand même très satisfait de l'avoir fait, c'est une expérience et j'ai beaucoup appris autant sur moi que sur mon projet, j'ai aussi obtenu pas mal de contact intéréssant mais de là à dire que je vais obtenir des opportunités pro suite à ce voyage, c'est difficile à dire. Aujourd'hui, je suis en licence pro de conception de préstation en écotourisme et découverte de l'environnement dans le but de concevoir mon propre hotel écologique en amérique latine.
Merci à vous !
Odile
  • 2. Odile | 04/01/2018
Bonjour
Je souhaiterais savoir quels sont vos sentiments après ce périple.
Si vous avez déjà voyagé à nouveau depuis, même si votre voyage semble s'être fini fin novembre.
Avez-vous gardé des contacts professionnels.
Qu'êtes-vous devenu depuis ? Pensez-vous que ce tour d'Europe va vous ouvrir des portes professionnelles ?
Cordialement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.