Mon passage à Berlin

Mon passage à Berlin

 

Pour aller à Berlin, j'ai décidé de prendre le train de nuit. Durant le trajet de 9h, il y a eu deux changements de train, un vers 22H et l'autre vers minuit. Au 1er changement, je tombe sur le quai, sur des français, 3 jeunes hommes. Au bout de 10min, je décide d'aller les aborder et on se rend compte qu'on va au même endroit. Je me joins à eux pour le reste du trajet. La nuit a été vraiment longue, j'ai mal dormi, on arrive à Berlin vers 5H30. Là, on se sépare et je rejoins mon auberge de jeunesse où je passe la matinée à dormir sur les canapés, en attendant de pouvoir faire le check-in à 15H.

 

Le dimanche, je décide de visiter le gigantesque parc de Großer Tiergarten, il est situé proche de mon auberge, je peux m'y rendre à pied. Quand on quitte les routes pour s'enfoncer dans le cœur du parc, on se croirait vraiment dans une forêt. On y trouve des étendus d'eau, des petits chemins qui s'enfoncent dans les buissons, de grands arbres. Le seul bémol que j'ai pu voir est la présence importante de déchets dans une petite partie du parc. Großer Tiergarten est tellement grand qu'il y a le rond point de Großer Stern, avec la colonne de la victoire en son centre, et de grands axes qui le traversent tels une croix. On y trouve aussi une importante faune avec de gros gibiers comme des sangliers.

Imgp8255
Imgp8280

En me baladant sur Google map, je suis tombé sur un festival Gay et lesbien à Berlin. Je décide de m'y rendre pour découvrir le concept. Hélas, il se met à pleuvoir mais j'y vais quand même. Je ne comprend absolument rien. Tout est écrit en allemand. Il y a beaucoup de stands de tous types : buvettes, protections, habits, groupes etc. J’aperçois un stand qui me parle plus, sur la légalisation du cannabis. Ils expliquent les intérêts, pourquoi il faut le faire etc. J'ai même pu goûter des graines de cannabis cuitent dans du sucre comme des bonbons. Aucun effet de défonce ou autre car il n'y a pas de THC dans la graine.

 

Juste à côté de Großer Tiergarten, j'ai visité le zoo de Berlin. Un zoo vraiment grand avec beaucoup d'animaux (13 721 dont 1511 espèces au 31 décembre 2001), on peut observer des pandas, des éléphants d’Asie, des ours blancs etc. C'est le zoo le plus visité d'Europe mais je l'ai trouvé assez triste. Les animaux sont enfermés dans de petits espaces, on n'est pas comme à Thoiry ou à la réserve africaine de Sigean avec des animaux en liberté dans de grands espaces. Je n'ai pas trop apprécié ce zoo et il m'a rappelé pourquoi j'ai choisis le secteur de l'environnement, pour apprécier la nature en dehors des cages.

Imgp8329
Imgp8402

A l’hôtel, que j'ai réservé via booking.com, j'ai pu faire laver mes affaires pour 5€. J'en avais vraiment marre de les laver à la main et ce n'est pas très efficace. Ça fait du bien d'avoir des habits propres.

Ce lundi, je dois rejoindre Vincent, un nouveau couchsurfeur qui vit près de Antonplatz dans la partie Est de Berlin. J'ai rendez-vous avec lui vers 16H, je profite donc de la fin de matinée (je suis un lève tard) et de l'après-midi pour visiter le centre ville de Berlin. Je me suis donc promené entre la porte de Brandebourg et le centre. J'ai aussi visité un magasin style culturama qui possède un mur végétal, mais celui-ci est juste décoratif. Dans les rues, j'ai pu remarquer que le centre ville n'est pas très vert, il y a peu voire pas du tout d'arbre et aucune autre structure végétale.

 

Vincent est un français, de Lyon, qui vit à Berlin depuis 5 ans. Il travaille comme guide touristique pour les français qui souhaitent découvrir Berlin et aussi comme commercial dans une société de panneaux d'isolations qui exporte surtout en France. Il connaît vraiment bien l'histoire de Berlin et de l'Allemagne, il m'a appris beaucoup de choses. Le soir, on est parti rejoindre des amis à Vincent dans un parc de Berlin, le Volkspark Hasenheide dans le sud de Berlin. Un de ses amis fait parti d'un groupe de musique, qui donnait une représentation dans le parc en plein air. On est vite passé dans un magasin, pour acheter de la bière, avant d'aller au concert. C'était vraiment très sympa, de bonnes musiques et un magnifique couché de soleil. Il y avait vraiment beaucoup de monde. J'ai appris que les Berlinois laissent les bouteilles et canettes par terre, dans les parcs, car des personnes viennent les ramasser pour se faire de l'argent. En effet, on peut troquer des canettes ou bouteilles contre de l'argent dans les magasins. Les SDF ou les personnes avec un faible revenu font souvent ça. Je trouve que c'est très intéressant, ça favorise le recyclage et ça aide les plus démunis.

 

Imgp8535
Imgp8550

Vincent travaille la semaine mais il m'a laissé le double des clefs de son appartement. Ainsi le matin, j'ai pu partir plus tard que lui. Aujourd'hui, j'ai voulu changer ma routine de toujours étudier le végétal pour faire un peu d'histoire. Je me suis donc rendu au mur de Berlin sur Bernauar Straße. J'ai pu voir des vestiges du Mur et fouler le no man's land. Le lieu est vraiment impressionnant et chargé émotionnellement. De savoir qu'on foule le même sol que des gens qui ont essayé de fuir Berlin Est et qui sont morts en faisant ça, c'est puissant. J'en profite pour visiter une chapelle en mémoire de ces victimes. Autour de la chapelle du blé est semé pour honorer ces personnes. Ce même blé a été resemé dans tous les lieux de mémoire le long du rideau de fer.

Je rejoins ensuite le centre ville et me rend à Potsdamer Platz où j'ai pu observer un mirador datant de l'époque du mur, en bon état. Suite à cela, je vais à Alexanderplatz, la place la plus touristique de Berlin pour changer mes chaussures et profiter des soldes. Après 20 jours en voyage, à marcher tous les jours, mes chaussures sont détruites. J'en rachète donc, exactement les mêmes mais pas de marque et pour pas grand chose, comme quoi juste un logo peut faire énormément varier un prix. Je rejoins ensuite Vincent et on décide de rester manger chez lui et discuter.

Imgp8590
Imgp8593

Mercredi, je me rend dans la rue de Kopenicker. Vincent m'a parlé d'un jardin partagé qu'il avait aperçu dans cette rue, en passant en vélo. Je tombe par hasard dessus, il est situé au bord de la route à côté d'une compagnie d'énergie, Vattenfall, spécialisée dans la production d’électricité via le charbon ou le nucléaire. Je me rends donc dans ce jardin et rencontre Anna qui y travaille. Elle m'explique que Vattenfall a mis en place, et financé un jardin partagé à côté de ses bureaux berlinois. Cet espace est aménagé et entretenu par 4 étudiants du domaine agricole, du mardi au dimanche. Le jardin est ouvert aux visiteurs de 12H à 20H, ils peuvent venir y pratiquer le jardinage, ramasser des légumes et des fruits ou tout simplement profiter de l'endroit. On trouve différentes techniques agricoles alternatives comme de la permaculture, la seule règle : le bio. Ce projet, qui a débuté en avril 2017, intéresse autant les habitants du quartier que les employés de la compagnie. Après ces informations, Anna me conseille d'aller voir un toit-jardin vers la station de Rathaus Neukoln. Je m'y rend donc en suivant. J'ai mis du temps à trouver ce lieu, mais je ne peux pas en parler car il est privé et le personnel du bar m'a bien expliqué qu'il ne fallait pas publier de photo ou d'article sur internet. C'est la première fois que je prends un tel refoule dans mon étude, c'est dérangeant mais je ne cherche pas à contredire cette décision. Le soir, j'ai invité Vincent au restaurant pour le remercier de m'avoir hébergé chez lui durant 3 jours. Le lendemain, je dois prendre un train vers 22H pour partir à Copenhague.

Imgp8629
Imgp8637

Dernier jour à Berlin, je décide d'aller visiter ce fameux ancien aéroport dont j'ai beaucoup entendu parler. Le temps n'est pas vraiment agréable, assez couvert, mais j'y vais quand même. C'est un vieil aéroport désaffecté, dont les pistes de décollage ont été laissées à la nature. On y trouve donc de grands champs où les berlinois viennent se détendre, d'anciennes pistes qui servent maintenant de pistes de vélo et un immense jardin partagé, le plus grand que je n'ai jamais vu. Il est vraiment très beau, beaucoup de plantes dans des bacs, différents petits espaces aménagés pour se reposer avec des tables, des bancs, faits en matériaux recyclés. L'ancien aéroport est le plus grand espace vert de la ville de Berlin, plus grand que Tiergarten. Mais la pluie tombe et m’oblige à rentrer chez Vincent.

Imgp8699
Imgp8731
Imgp8750

Berlin est connu comme l'une des villes les plus verte d’Europe. En effet, on y trouve d'immenses parcs tels que Tiergarten ou l'ancien aéroport, Tempelhofer et des forêts sur l'extérieur de Berlin. C'est une ville très étendue mais son centre ville reste peu aménagé pour le végétal. Malgré ceci, on peut observer des initiatives citoyennes ou professionnelles pour rendre la ville plus verte.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×