Blog

Stockholm, mon coup de cœur

Stockholm, mon coup de cœur

              Première journée dans la capitale suédoise, je profite de cette journée ensoleillée pour aller visiter la vieille vielle qui se situe sur l’île de Gamla Stan. Je m’y rends à pieds en passant par la rue piétonne de Drottningg, équivalent des champs Elysée de Paris. J’en profite pour essayer d’aller voir des toits végétalisés que j’ai observé sur internet mais sans grands succès, tous présents sur des toits d’hôtels ou de privées. Je me dirige ensuite vers le parc de Kungsträd-garden qui se situe en centre-ville. Ce n’est pas vraiment un parc mais une place entourée d’arbre avec des pare-terre de fleurs et d’herbe. J’y rencontre des français qui jouent aux échecs sur un plateau géant avec des pions en plastiques de 60cm, j’en profite pour discuter avec eux et réfléchir à la partie en cours. J’aime bien les échecs et un peu de réflexion ne fait pas de mal. Je continue ensuite ma route vers la vieille ville, un lieu très charmant. On peut y trouver le palais royal, comme la plupart des pays du nord, il existe encore un système de royauté en Suède. La vieille est faite de petite rue et de vieux bâtiments mêlés aux vieilles églises. Le style architectural est vraiment spécifique et magnifique. J’y passe toute l’après-midi, en rentrant, je cherche une épicerie pour faire des courses pour cuisiner à la guesthouse ce soir. Mais comme je suis situé en centre-ville, je ne trouve pas grands choses en dehors d’œufs et de pâtes dans un 7-eleven. Pendant que je cuisine à l’auberge, je rencontre 2 française, une mère et une fille qui sont en vacances à Stockholm. On décide de manger ensemble et de faire connaissance, elle me parle de leur vie, de leur métier ou étude, j’en fais de même et on finit par se donner des conseils sur les choses à faire dans cette ville. Elles me conseillent vivement d’aller à Djugarden, une très grande île de Stockholm avec un éco parc et plusieurs musées, c’est surement l’île la plus verte de la capitale. Je vais ensuite mettre à jour mes comptes et mon journal avant de me coucher

Lire la suite

1ère ville nordique : Copenhague

1ère ville nordique : Copenhague

 

Pour me rendre à la capitale du Danemark j'ai pris un train de nuit d'environ 9H avec un changement à Hambourg. Dans le second train, je suis tombé sur deux français qui allaient à Oslo en passant par Copenhague. On a décidé de finir le trajet ensemble. Ces deux jeunes, de 19 ans, ont vécu un sacré périple. Ils devaient prendre l'avion depuis Paris pour Oslo avec 9 autres compagnons pour aller faire la fête dans la capitale de la Norvège pendant une semaine. Mais ils sont arrivés 30 min avant le décollage de l'avion et donc trop tard pour l'enregistrement des bagages. Au lieu de prendre un nouveau billet d'avion à 1000€, ils ont préféré y aller en bus et train. Ils sont en voyage depuis 2 jours. Ils ont passé une nuit à Amsterdam et en ont profité pour acheter 100€ de champignons hallucinogènes. Ils se sont fait contrôler 2 fois par la police en quittant Amsterdam en bus. La première fois rien de spécial mais la seconde fois, les policiers ont trouvé les champignons et les ont pris. Et les voilà, avec moi dans le train pour Copenhague. On a passé une nuit terrible et très courte, j'ai dû dormir 1 ou 2H. Le matin on s’est séparé, ils partaient pour Oslo et je restais au Starbuck de la gare pour me reposer. Il faisait très très mauvais et je devais rejoindre mon hôte, Mikkel, à 15H. Quand je me suis rendu chez lui, j’ai marché sous la pluie pendant 20mins, je suis arrivé complètement tremper.

 

Mikkel vit dans une résidence étudiant au cœur de Copenhague. Cette bâtisse est ancienne, elle accueille, depuis le 19ème siècle, des étudiants. On peut voir sur les murs des escaliers, des photos de classes qui remontent jusqu’à à 1871. Chaque étudiant à sa propre chambre et chaque étage sa propre salle de cuisine. Il y a aussi d'autres salles communes (télé, salon, billard, salle de fête) et aussi deux grands jardins extérieurs. Il doit y avoir environ 60 étudiants à vivre ici sur une période de 1 à 5 ans. C'est très dur d'avoir accès à ce lieu car il ne coûte pas très chère et il est très bien situé. Les étudiants ont aussi une chambre d'amis que je vais occuper pendant 3 nuits. Mikkel étudie le latin et le français à l'université de Copenhague. Il parle assez bien français et il travaille aussi comme guide pour la Salle symphonique de Copenhague. On a passé le reste de la soirée à manger ensemble et apprendre à se connaître.

 

Le lendemain, je décide d'aller voir des toits végétalisés que j'ai repéré sur internet. Ce n'est pas loin du centre, je m'y rends rapidement à pied. Quand je suis arrivé dans la zone, je ne trouvais pas le toit et je ne comprenais pas où il était. J’ai cherché pendant 1h en tournant en rond. Déçu, j’ai décidé de partir. En venant, j'ai aperçu des skateurs sur un parc à relief au milieu de deux immeubles, je me mets en tête d'aller voir ce qu'ils font. Arrivé en haut, je me rends compte que c'est le chemin pour accéder au toit végétal que je recherchais. J'y suis enfin ! Ce toit est celui des archives d'états du Danemark, le projet mis en place est d'y réaliser une rue piétonne végétale. On y trouve donc un chemin en bitume entouré de parterre d'herbe et de fleur, il y a aussi des bancs au centre de bacs remplis de fraisiers, au début de l'été les passants peuvent y ramasser les fraises. A la fin de cette rue, il y a l'hôtel Trivoli qui fait partie aussi du projet avec sa toiture végétal et son aire de jeux pour ses clients. Ces deux structures font partis d'un grand projet de végétaliser 900m de toit le long de Københavns Havn. Depuis 2008, la ville a entamé une politique de végétalisation des toits, seul espace disponible et utile à cet effet. Cela permettra d'améliorer le climat de la ville en stabilisant la température, d'améliorer la biodiversité et de limiter le ruissellement de l'eau de pluie.

Lire la suite

Mon passage à Berlin

Mon passage à Berlin

 

Pour aller à Berlin, j'ai décidé de prendre le train de nuit. Durant le trajet de 9h, il y a eu deux changements de train, un vers 22H et l'autre vers minuit. Au 1er changement, je tombe sur le quai, sur des français, 3 jeunes hommes. Au bout de 10min, je décide d'aller les aborder et on se rend compte qu'on va au même endroit. Je me joins à eux pour le reste du trajet. La nuit a été vraiment longue, j'ai mal dormi, on arrive à Berlin vers 5H30. Là, on se sépare et je rejoins mon auberge de jeunesse où je passe la matinée à dormir sur les canapés, en attendant de pouvoir faire le check-in à 15H.

 

Le dimanche, je décide de visiter le gigantesque parc de Großer Tiergarten, il est situé proche de mon auberge, je peux m'y rendre à pied. Quand on quitte les routes pour s'enfoncer dans le cœur du parc, on se croirait vraiment dans une forêt. On y trouve des étendus d'eau, des petits chemins qui s'enfoncent dans les buissons, de grands arbres. Le seul bémol que j'ai pu voir est la présence importante de déchets dans une petite partie du parc. Großer Tiergarten est tellement grand qu'il y a le rond point de Großer Stern, avec la colonne de la victoire en son centre, et de grands axes qui le traversent tels une croix. On y trouve aussi une importante faune avec de gros gibiers comme des sangliers.

Lire la suite

Amsterdam, le creux de la vague

Amsterdam, le creux de la vague

 

Cette semaine, à Amsterdam, a été très médiocre. Je suis arrivé le lundi soir, content de retrouver cette ville de fête et de plaisir et qui je pensais, pouvait être intéressante pour mon étude. Hélas, le temps n'a pas été du tout en ma faveur. Il a fait moche toute la semaine. Mon couchsurfeur, Lyle, était très occupé. Je ne l'ai presque pas vu des deux jours, c'est vraiment dommage. C'est la première fois que je me sentais aussi seul et pressé de rentrer. Je n'avais pas du tout le moral, j'étais dans le creux de la vague comme dit ma mère. Les journées étaient longues, j'attendais juste qu'elles passent mais je me forçais aussi à étudier mon projet.

Lire la suite

Bruxelles, un voyage mouvementé !

Me voici dans le train pour Amsterdam, 2h de temps disponible pour écrire. J'en profite donc pour vous raconter ma semaine en Belgique. Le premier soir, j'ai dormi chez Grégoire, je l'ai rencontré sur Couchsurfing. Grégoire possède deux appartements dans le quartier nord de Bruxelles, il vit dans un depuis un an, avec sa femme et sa famille pendant qu'il aménage l'autre. J'ai donc dormi dans le second, un appartement en travaux sans meuble. J'ai passé la nuit sur un tapis de Yoga au milieu d'outils. Malgré ces conditions, j'ai très bien dormi. La journée, qui a suivi, a été un peu compliquée à cause du temps très pluvieux. Je suis quand même allé me promener dans le quartier et me rendre compte que celui-ci est victime de prostitution. Pour lutter contre cela, les habitants ont commencé à végétaliser les rues en y installant des jardins partagés. Plus loin, une ferme urbaine est aussi présente. Je la visite et demande au directeur de me recevoir. Il me propose un rendez-vous pour le lendemain.

Le soir, je rejoins mes nouveaux hôtes, Sofia et Jean-luc.

Lire la suite

Le blog change...

Le blog change...

 

Bonjour à toi, lecteur

 

J'ai bien réfléchi et je vais changer ma façon de faire mon blog et mon site web. Je ne prends pas autant de plaisir à écrire un article de blog, qui raconte juste ce que j'ai fait, qu'un article sur le sujet d'étude comme AgrosParisTech ou Yann Françoise où là, j'aime faire une analyse de mon périple et tirer des conclusions sur ce que j'ai appris. De plus, écrire à la fois un blog journalier, des articles, préparer les prochains lieux à visiter, les prochaines rencontres ainsi que remplir mes responsabilités pour Zellidja et partager mon périple sur les réseaux sociaux, sont des tâches longues mises bout à bout. Je passe presque plus de temps à faire cela, qu'à profiter de mon voyage et je prends, assez rapidement, du retard sur les publications.

 

Je vais changer le concept :

 

-J'arrête les blogs journaliers, je vais écrire un blog hebdomadaire qui résume ma semaine dans la capitale.

-Je vais écrire des articles sur mes rencontres et sur l'analyse de la ville que je viens de visiter.

-Je vais continuer à partager sur les réseaux sociaux.

 

Je vais obtenir ainsi plus de temps pour peaufiner mes articles et prendre plus de plaisir à les faire.

Je te mets, quand même, une belle photo que j'ai pu prendre à Londres dans Regent's park ci-dessous. Ce parc est comme tous les autres parcs de Londres, beaucoup de végétation avec différents secteurs entretenus ou non.

 

Imgp7565

 

Lire la suite

Les parcs londoniens

Les parcs londoniens

 

Ce matin, je mets à jour mes articles de blog, je viens de terminer l'article sur AgrosParisTech et j'en suis pas mal fier. Tu peux le trouver ici.

 

Je décide, à midi, de partir visiter 3 parcs de Londres : Hyde park, Green's park et St james's park. Sur le chemin, je tombe sur mon premier mur végétal juste à coté d'Edgware Foad (station de métro). J'arrive pîle au moment, il est entrain d'être nettoyé. Je lis sur un panneau que ce mur a été installé par la société de transport de Londres pour lutter contre la pollution au sein de la ville. Il est composé de pas mal d'espèces végétales : lavande, géranium, carex, euphorbe, etc. Ceux sont des plantes locales, on a donc là un mur végétal à but civique et non un mur pour décorer.

Lire la suite

Un week de transition

Un week-end de transition

Ce week-end n’a pas été trop chargé, pour moi, au niveau de mon projet d’étude. Samedi, il a plu toute la journée. Je me suis donc concentré sur la préparation de la seconde étape de mon projet : Londres. J’ai planifié les secteurs et lieux à visiter en fonction des jours et de mes objectifs. Je veux réussir à faire mon sondage d’opinion sur le végétal urbain auprès des anglais. Je n’ai pas essayé de le faire à Paris, je dois tenter à Londres.

 

Concernant dimanche, je dois prendre l’Eurostar pour Londres à 16H43 et je dois manger chez mon parrain à Villeparisis. Je profite de la matinée pour enfin aller voir le célèbre Mur végétal du Musée du Quai de Branly. Encore pas de chance, le soleil n’est pas au rendez-vous et je me retrouve avec une couche de nuage importante, qui limite grandement pour faire de belles photos. Ce mur de 800m² a été réfléchi et conçu en 2004 par Partick Blanc, célèbre botaniste, spécialisé dans le mur végétal. Le mur a surtout un intérêt esthétique et il est l’emblème du Musée, situé à deux pas de la dame de fer. Je reviendrai plus en détail sur ce mur dans un prochain article.

Lire la suite

Une journée chargée

Une journée chargée

 

"Tôt au lit et tôt levé font un mâle robuste, riche et fort"

James Thurber

 

Aujourd'hui, je me suis levé à 6h30, c'est dur quand on est en vacance. J'avais rendez-vous sur Paris avec Yann Françoise, responsable de la division climat-énergies à la Mairie de Paris.

 

Durant une heure, Yann m'a expliqué l'état actuel du végétal urbain dans Paris et les projets de la Mairie concernant la lutte contre le réchauffement climatique.

Lire la suite

Parc des buttes-chaumont

Parc des buttes-chaumont

De l’observation de la nature émane toute vérité.

Dicton nomade

 

Hier je n'ai pas publié d'article car j'ai décidé de mettre en place un principe de réflexion avant de poster une publication. En effet, j'ai commencé par mettre un article de blog le jour même, ce qui me prends beaucoup de temps et ne me permet pas de le travailler assez. Je vais essayer de publier un blog le lendemain du jour en question.

 

Aujourd'hui, objectif : le 18 et 19ème arrondissement de Paris pour voir des jardins partagés et le parc des buttes-chaumont. En marchant, je tombe sur un petit jardin partagé sur le boulevard de la chapelle, j'y trouve un dame qui s'avère être d'emmaüs solidarité et qui s'occupe du jardin. Après une bonne discussion sur le jardin et ses acteurs, elle me conseil d'aller au jardin d'Éole car il y aurait un grand jardin partagé.

 

Ni une ni deux, je m'y rends. Grand étonnement quand je découvre ce jardin, on est très loin du jardin du luxembourg. Les habitants sont assis dans l'herbe, ils jouent, se rafraîchissent, profitent du soleil. En parcourant le parc, je finis par tomber sur le jardin partagé, très actif et très garnit avec une grande diversité de légumes et de fruits

Lire la suite

Un jardin typiquement français

Un jardin typiquement français

 

« Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps »

Gandhi

 

Aujourd'hui, le temps est plus clément, je vais pouvoir aller sur Paris pour commencer mon étude. L'idée est de sectoriser les journées, pour cette fois ce sera le 6ème arrondissement, avec le jardin du Luxembourg.

 

On décide de partir vers 10H30 pour manger sur Paris. J'en ai profité pour prendre un abonnement à la RATP pour les 3 jours, 40€ quand même. Quand je suis arrivé au guichet, le réceptionniste m'a conseillé de prendre directement un pass Navigo découverte pour la semaine pour un prix de 22€ et rechargeable. Je suis très étonné car je n'ai pas trouvé ça sur internet, que des Pass Visit à 70€ les 5 jours. Ce passe Navigo est rechargeable à chaque fois que je reviendrai à Paris, ce qui me fait économiser plus de 50€ quand même.

 

Pour manger le midi, j'ai voulu essayer le O'tacos, une chaîne française qui permet de faire des tacos personnalisés. Les tacos peuvent être de différentes tailles avec pas mal de choix d'ingrédients et des frites dans le tacos. La taille la plus petite m'a vite calé, je vous laisse aller sur leur site pour imaginer vos tacos. Je recommande ce fast-food, moins cher et meilleur que Macdonald.

 

On est ensuite parti visiter le jardin du Luxembourg. C'est un jardin public qui accompagne le palais du Luxembourg. On y trouve beaucoup de visiteur même avec le temps orageux de cette journée. Le jardin est typiquement français avec un entretien bien strict, un secteur est plus sauvage, avec des vergers et des ruchers mais on est loin d'un parc naturel.

 

Lire la suite

La pluie contrarie mes projets

La pluie contrarie mes projets

 

La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.”

A Ramaiya

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, pas de chance, la pluie est au rendez-vous. Je vais donc me concentrer sur la logistique de la semaine sur Paris. Mon rendez-vous avec AgroParisTech est fixé pour vendredi aprem.

Concernant ma prochaine escale (Londres), je suis toujours à la recherche d'un hôte via le couchsurfing mais j'enchaîne les refus, je dois persévérer. Je n'ai envoyé que 30 demandes pour Londres. En plus de ça, j'ai pris trop de temps pour réserver mon billet Eurostar pour Londres ce qui fait qu'il n'y en avait plus pour samedi, j'ai dû donc décaler mon départ à dimanche.

 

Sur Paris, je loge chez mon ami, Cassien, près de Cergy. C'est un quartier très sympa, composé de pavillons avec beaucoup d'espaces verts. On comprend bien qu'on est proche de la campagne, présence de champs et beaucoup de nature. Le cadre est idéal pour vivre, proche à la fois de Paris et de la nature. Les seuls bémols sont pour moi les 45mins de transport en RER pour aller au centre de Paris et le prix : 70€ pour 5 jours pour utiliser les transports en illimité. C'est très cher donc, je limite mes déplacements sur la capitale.

 

Lire la suite

Le OuiBus, une longue attente !

Le OuiBus, une longue attente.

 

"La patience est un arbre dont la racine est amère, et dont les fruits sont très doux."

Proverbe persan

 

Bonjour,

 

La patience est ma philosophie de cette journée. Levé à 6h ce matin, j'ai enchaîné les transports pour arriver sur Paris vers 21H.

Vous allez me dire qu'il y a beaucoup plus court pour faire Toulouse-Paris. Mais non, question financement et expérience, je me suis lancé dans l'idée de prendre le OUIBUS, première fois pour moi. Le voyage doit durer 9H30... c'est long.

J'ai connu pire mais bon j'espérais faire des rencontres et peut-être tomber à côté de quelqu'un avec qui faire la conversation. Pas de chance, une jeune fille très timide, j'ai essayé d'engager la conversation mais bon elle ne m'a jamais adressé la parole.

Tout ce temps de disponible me permet de me concentrer sur la réalisation du blog et du site web.

 

1

 

Pour ceux qui ne sont pas au courant de mon projet, vous trouverez la raison de ce voyage ici.

 

Concernant le projet, mes rendez-vous commencent à se concrétiser et les lieux que je souhaite visiter sont définis. J'irai donc visiter le jardin de la fondation Cartier situé dans le 14ème, le Musée du Quai Branly pour son mur végétal et aussi les jardin sur toit du groupe AgroParisTech.

 

N'hésite pas à laisser un commentaire en dessous pour toute remarque, question ou suggestion. Tu peux aussi me suivre sur les réseaux sociaux.

 

guenaellbac

guenaellbac

×